Þl’oghmacsaisonagendabaroqueaboutcontact actualités

Et de onze!

Tenez-vous prêts: c’est reparti!

Voilà déjà ce moment de l’année où, la saison parisienne terminée, nous pouvons enfin vous révéler ce qui vous attend tout au long de la prochaine!

Notre onzième saison (puisque la Compagnie, fondée en 2006, ne s’est pas arrêtée depuis) sera mythologique. Car Baroque et Mythologies sont de bons amis qui font souvent des frasques ensemble.

Mythologies bien entendu antiques, latine et grecque, mythologies nouvelles aussi: celles des rois, de leurs dynasties. Mythologies enfin littéraires, certains auteurs devenant eux-mêmes des légendes et des dieux de leur temps par les Héros qu’ils ont su créer.

Par Hercule!

La grande création de la saison saura réunir tous ces aspects de notre thème. Nous nous attaquerons pour la première fois à Molière (il en était temps!), avec l’une de ses deux pièces tirées des légendes grecques: Amphitryon!

Cette production fastueuse tâchera de vous éblouir – entre deux coups de bâtons d’un Sosie confondant à un autre – par le luxe de ses costumes, brodés et éclatants, rappelant les fêtes et divertissements de la Cour, qui étonnaient le Royaume et l’Europe, construisant le mythe du Roi Soleil – un spectacle qui sera le complément vivant de l’exposition du Château de Versailles sur le même thème.

Ce sera à partir de février, en Périgord, puis à Paris jusqu’en avril.

By Jove!

Mais avant cela, nous pourrons retrouver une bonne et vieille amie: la grande Elizabeth Première d’Angleterre, qui revient d’octobre à décembre. Cette reine, qui a amené son pays à un âge d’or artistique, était déjà mythifiée en son temps mais qui était-elle vraiment?

Notre spectacle, qui sera une belle conclusion aux célébrations des 400 ans de la mort de Shakespeare, permet de découvrir la femme derrière l’homme politique en la rencontrant à travers ce qui nous en est parvenu de plus intime: ses propres textes: lettres, poëmes, prières.

Et Jupin de dire:

Notre saison se conclura par un somme mythique de la littérature du dix-septième siècle français: les Fables de la Fontaine.

Si nous en connaissons tous quelques-unes, si nous en avons tous appris par cœur à un moment de nos vies, nous rappelons-nous pourtant tout leur piquant, leur verve, leur humour? Notre spectacle, qui sera créé en juillet dans le cadre de la deuxième édition de l’Oghmac et ensuite donné à Paris début juin 2017, invite à leur redécouverte, que permet la déclamation baroque et notre sélection pas piquée des hannetons.

Et en attendant...

nous partons pour notre grande tournée estivale!

Retrouvez-nous donc, et nos Plaideurs, samedi 11 juin dans le somptueux domaine d’Etienville en Cotentin, puis le 23 juillet dans le cadre du Festival la Scène au Jardin du gracile théâtre de la Faisanderie de Chantilly.

Puis, bien sûr, ce sera la deuxième édition de l’Oghmac en Périgord noir, du 26 juillet au premier août. Mais on vous en donnera les détails une autre fois!